COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA CGT

GRAND DÉBAT NATIONAL Le véritable débat, on va se le faire

PUBLIÉ LE 15 JAN 2019

 

La prose du président des riches est en train d’arriver. 5 pages et 32 questions insipides plus tard, le message est clair : je vous ai écoutés mais ne comptez pas sur moi pour vous entendre. Pas de rétablissement de l’ISF, rien sur le pouvoir d’achat, les salaires, les pensions et minimas sociaux. Bref, rien sur les légitimes revendications qui font s’exprimer la colère depuis des mois, qu’elles soient portées par la CGT ou par le mouvement des gilets jaunes Macron persiste et signe : j’ai un programme et je l’appliquerai...

La prose du président des riches est en train d’arriver. 5 pages et 32 questions insipides plus tard, le message est clair : je vous ai écoutés mais ne comptez pas sur moi pour vous entendre. Pas de rétablissement de l’ISF, rien sur le pouvoir d’achat, les salaires, les pensions et minimas sociaux. Bref, rien sur les légitimes revendications qui font s’exprimer la colère depuis des mois, qu’elles soient portées par la CGT ou par le mouvement des gilets jaunes

Macron persiste et signe : j’ai un programme et je l’appliquerai. Et le « grand débat national » j’en fixe le cadre et les limites : fiscalité et dépenses publiques, organisations de l’État et des services publics, transition écologique, démocratie et citoyenneté… avec un cap : continuer à réduire la dépense publique et les services publics dont certains seraient dépassés et trop chers, ne pas revenir sur l’imposition des plus riches, la poursuite de la réorganisation de l’État et, là encore, des services publics pour, là aussi, faire des « économies », interroger la vie démocratique et la citoyenneté. Bref, c’est : « circulez y’a rien à voir », je garde le cap de l’austérité sans m’attaquer à l’argent et ceux qui le possèdent et le reste n’est pas discutable. L’exigence de justice sociale et fiscale exprimée fortement dans le pays est donc exclue de cette piteuse tentative d’enfumage.

C’est pourquoi, la CGT refuse de participer à toute réunion nationale sur ce contenu après avoir réaffirmé et fait connaître ses exigences sur la nécessaire revalorisation du Smic, des salaires, pensions et minimas sociaux, sur le rétablissement de l’ISF et une fiscalité plus juste incluant la baisse de la TVA sur les produits de première nécessité, entre autres.

La CGT affirme, par contre, que le véritable débat, on va se le faire, sur l’ensemble du territoire et en appui des luttes qui se développent. La voix des salariés, retraités, précaires, privés d’emploi, jeunes, doit et va compter et Macron comme le Medef, largement épargné jusqu’alors, devront entendre nos revendications sur les salaires et pensions, la fiscalité, les services publics, notre quotidien au travail, la transition énergétique, la démocratie et la citoyenneté.

•    57 milliards d’euros versés aux seuls actionnaires des entreprises du CAC 40 en 2018 (en hausse de 62% en 10 ans).
•    100 milliards d’euros annuels d’évasion fiscale.
•    200 milliards d’euros annuels d’aides aux entreprises.
Un pognon de dingue qui doit sortir des poches d’une minorité pour remplir celles de la majorité qui réclame justice sociale et fiscale.

La CGT appelle à poursuivre le développement des luttes à l’entreprise en exigeant partout l’ouverture des NAO sur les salaires dans le privé et sur le déblocage des salaires et la revalorisation du point d’indice dans le public.

La CGT appelle, également, aux convergences avec toutes celles et ceux qui partagent ces exigences.

Elle propose, enfin, à toutes les organisations syndicales d’appeler, dans les jours qui viennent, à monter d’un cran le niveau de l’action y compris par la grève.

Montreuil, le 15 janvier 2019

  • Grey Facebook Icon

L'UL vous présente ses voeux pour 2019

ACTION LOGEMENT  : un plan d'investissement sous surveillance 

 pour information : cet organisme peut vous aider à financer votre logement (location ou achat) 

 

 Votre Union Locale vous propose :

 

  • Un jour par semaine, une permanence Droit Liberté Action Juridique est proposée à tous les militants et tous les salariés,  sans rendez- vous,  le mardi de 14h00 à 18h00. Si vous avez des soucis avec votre employeur, voir de très gros soucis et/ou vous souhaitez avoir des informations sur vos droits dans l'entreprise, ne rester plus seul-e et venez rencontrer un militant qui vous apportera aide et conseil. 

 

 

  • Deux  jours par semaine, des permanences pour les syndicats  sont proposées ,sur rendez vous,  le mardi après midi de 14H00 à 18H30, et le mercredi matin de 9H00 à 12h00.

                                       

                                          

 

 

 

Newsletter

Stage 1er niveau :
Du 26 au 30 octobre

Consultez toutes les informations relatives à l'inscription et à son contenu dans la page FORMATION

Pour les autres formations proposées par l'UD page calendrier des formations UD

 

Inscrivez-vous par mail:

sg@ulcgtorleans.fr

 

Formation 2020

UL CGT ORLEANS

Bourse du Travail

10 rue théophile Naudy

45 000 Orléans

Tel:  0238535792

       0645999555

sg@ulcgtorleans.fr

FAX: 0238621010

  • Facebook Social Icon

Tous ensemble, luttons camarades !

© 2023 by GROOMSMAN Proudly created with Wix.com